Identifiez-vous ou inscrivez-vous au site
« CR ASCO 2016 »
Pour consulter le contenu de ce site, vous devez vous identifier ou vous inscrire Pas encore inscrit ?
L'inscription et l'utilisation de MediPass sont des services gratuits
connexion
 

Envoi du mail en cours
 
Avec le soutien institutionnel du Laboratoire

Cette opération bénéficie
du soutien institutionnel du laboratoire

Edito
Un ASCO de confirmation
Par le Dr Richard Delarue (Paris) le 05-06-2016
Les sessions orales hématologiques se sont succédées, apportant leur lot de nouveautés (rares), de déceptions (moins rares) et finalement de confirmation. Confirmation, dans le myélome, du caractère incontournable de l’autogreffe dans le traitement de première ligne et de l’arrivée en force des anticorps monoclonaux, confirmation de l’ouverture vers l’immunothérapie... Lire la suite
Accéder à tous les éditoriaux
Zoom
Checkmate 02 : une étude de phase 2 évaluant le nivolumab dans le lymphome de Hodgkin en rechute après autogreffe de cellules souches périphériques et brentuximab vedotin Par le Dr Richard Delarue (Paris), le 06-06-2016
Le nivolumab est un anticorps monoclonal anti PD-1. Parmi les très nombreuses pathologies qui ont vu un bénéfice à l’utilisation de ces inhibiteurs du checkpoint immunologique, c’est dans le lymphome de (...) Lire ce zoom
Accéder à tous les zooms
Comité de rédaction

Directeur de la publication: Thierry Klein

Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz

Coordinateur:

Dr Cécile de Labareyre (Vincennes)

Médecin rédacteur:

Dr Richard Delarue (Paris)
Les derniers articles scientifiques
Retrouvez ci-dessous les derniers articles publiés (pour l'intégralité des articles, utilisez les menus).
Le volume métabolique total à l’inclusion prédit la survie des patients atteints d’un lymphome de Hodgkin inclus dans le protocole AHL 2011
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 7-06-2016
Les premiers résultats (analyse intérimaire) de l’étude AHL2011 ont été présentés l’an passé à la Société Américaine d’Hématologie. Cette étude portait sur l’impact d’une adaptation thérapeutique selon une TEP réalisée précocement, après la deuxième cure de BEACOPP renforcé...
Signification pronostique d’une signature de prolifération dans le lymphome à cellules du manteau
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 7-06-2016
Evaluer le pronostic des patients reste important, y compris dans une pathologie comme dans le lymphome à cellules du manteau où le traitement de première ligne est – pour le moment – bien codifié. En pratique habituelle, c’est le MIPI (Mantle Cell Lymphoma International Pronostic Index) ou ses déclinaisons...
Prédiction de l’efficacité thérapeutique par la mesure de l’ADN tumoral circulant dans les lymphomes diffus à grandes cellules
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 7-06-2016
Depuis quelques années, et surtout avec l’arrivée de traitements ciblés potentiellement efficaces, un effort particulier a été fait pour essayer de diagnostiquer précocement les patients porteurs d’un lymphome diffus à grandes cellules réfractaire à une première ligne d’immunochimiothérapie...
Activité du venetoclax chez des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique en rechute ou réfractaire après ibrutinib ou idelalisib
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 6-06-2016
Si l’ibrutinib et l’idelalisib, depuis leur mise sur le marché, ont permis aux patients atteints de LLC en rechute de bénéficier d’une nouvelle option thérapeutique, on commence à voir et comprendre la gravité particulière de la situation des patients qui rechutent (ou qui sont réfractaires) à l’un ou les deux...
Analyse à long terme de l’étude COMFORT 1 comparant ruxolitinib et placebo chez des patients atteints de myélofibrose
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 6-06-2016
L’étude COMFORT-I, publiée en 2012 dans le New England Journal of Medicine, avait démontré que, chez des patients atteints de myélofibrose, le ruxolitinib par rapport à un placebo permettait une réduction significative du volume de la rate et des symptômes associés...
Etude de phase 3 contre placebo de l’everolimus en entretien après une première ligne chez des patients atteints de lymphome à grandes cellules de mauvais pronostic
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 5-06-2016
Si une proportion importante des patients traités pour un lymphome diffus à grandes cellules vont se mettre en réponse complète (y compris métabolique) après une immunochimiothérapie de première ligne par R-CHOP, environ 1/3 des patients va secondairement rechuter...
Etude de phase 3 randomisée entre autogreffe de cellules souches périphériques et traitement médicamenteux classique en première ligne chez des patients atteints de myélome
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 4-06-2016
Faut-il toujours proposer une autogreffe de cellules souches périphériques chez les patients atteints de myélome nouvellement diagnostiqués ? Cette question intéresse au plus haut point puisque l’autogreffe n’est pas dénuée de toxicité (et de mortalité) et nécessite
Résultats d'une étude de phase 2 du SL-410 chez les patients atteints d'une leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes
Dr Richard Delarue, Hôpital Necker - Paris le 4-06-2016
La leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïde est une pathologie rarissime mais parfaitement connue, en particulier par sa gravité et son caractère chimioréfractaire. De plus, l’atteinte cutanée évolutive est caractéristique de cette pathologie, avec fréquemment des tableaux gravissimes et terribles à supporter en fin de vie.
Attention, l'objectif de cette publication est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être en accord avec les AMMs validées en France des produits cités et ne doivent pas être mises en pratique.